Kabyles.net, entre Israël et la Kabylie

Kabyles.net a un coeur gros « comme ça ». Un coeur partagé par son amour pour Israël et son « amour » artificiel pour la kabylie dont il porte indignement le nom de ses habitants. Regardez cette capture d’ecran :

pourblog.jpg

kabyles.net prédit l’autonomie de la Kabylie dans deux ans et affirme que Israel a des droits dans les territoires « occupés ».    Après avoir diffamé Ferhat, le président du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie, porte un coup indirect à la revendication de l’autonomie en plaçant un article sur les droits d’Israel en territoires occupés. N’est-ce-pas là une manière de fusionner deux revendications qui n’ont rien à faire ensemble !!? Combien juif.org paye-t-il le site kabyles.net pour qu’il reprenne ces infos ? Gratuitement.

Si, à bien y refléchir, Kabyles.net ne fait que son devoir : semer le doute, nuire aux aspirations légitimes de la Kabylie. Mais la Kabylie finira par reconnaitre les siens et demasquera les imposteurs.

Kabyles.net s’en prend à Ferhat comme le journal arabophone et kabylophobe Echourouq

 Nous l’avons dit plus d’une fois. Kabyles.net est programmé pour casser la Kabylie et briser tout élan politique culturel ou artistique. Nous l’avons comparé aux journaux arabophones et kabylophobes Chourouq et Ennahar. Le site vient de confirmer sa ligne éditoriale. Dans un torchon plein de haine et d’ignorance l’une ou (l’un) des administratrices ou (teurs) du site sous un pseudo, encore un pseudo tout neuf, Sophie Losophe, s’acharne sur Ferhat Mehenni, au même moment que Chourouq a consacré aussi un torchon pour fustiger Ferhat. Deux torchons plein de haine et de mépris pour un homme politique kabyle qui mérite du respect même si vous n’êtes pas d’accord avec ses idées autonomistes surtout en ces moments difficiles puisqu’il vient d’ se voir refuser de rencontrer sa mère qui s’est déplacée pour le voir en Tunisie.

Kabyles.net qui a vu sans doute que ses fidèles islamophobes adeptes de Ferhat commencent à démasquer ses manœuvres a tenté de se rappeler avec un torchon de Halim Akli, qui écrit à présent sous un pseudo aussi (alias machin), alors que ce mégalomane de Halim Akli, comme nous l’avons déjà démontré, est l’un des premiers à tirer sur Ferhat sur les forums de Kabyle.com (regarder les captures d’écrans).

Le journal Echourouq et son torchon sur Ferhat Mehenni.

kabylesnetferhat1.jpg

Kabyles.net et son torchon sur Ferhat Mehenni

kabylesnetferhat.jpg

Kabyles.net qui tente de rectifier le tir avec un torchon du mégalomane Halim akli.

halimferhatkabylesnet.jpg

Halim Akli qui s’en prend à Ferhat sur un forum de kabyle.com en 2005 déjà !!!

halimferhatkabylesnet1.jpg

Ḥuḥu yeckkeṛ Ṛuḥu, ou la mégalomanie de Halim Akli sur kabyles.net

harabhessaaarabi.jpg Nous avons tapé le nom de Halim Akli sur le moteur de recherche Google et nous sommes tombés sur des dizaines de liens qui renvoient tous à une même interview donnée par M. Abdelhalim à un site dans le cadre d’une rencontre internationale sur la laïcité. Nous sommes aussi tombés sur les liens qui nous renvoient sur ses articles concernant des artistes kabyles, Aït Menguellet, Medjahed Hamid, Zimou , Inasliyen, Allaoua Mohamed.

Halim Akli a publié plus de 85 articles sur le site kabyles.net.

Certains liens aussi vous renvoient à des articles publiés sur le site du RCD. Nous avons aussi trouvé deux blogs qui parlent d’un projet de candidature de Halim Akli aux élections législatives de 2007. Sur les deux blogs vous avez un petit aperçu sur le passé militant De Halim dans son parti le RCD.  Halim Akli voue une haine sans limite à Ferhat, ça se sent sur ses interventions sur le forum de kabyle.com. http://www.kabyle.com/archives/spip.php?article9903. 

L’article est publié en 2005. A cette époque Halim citait même Ait Menguellet, comme vous allez le lire sur l’une de ses interventions. 

Nous avons concocté pour vous un ensemble de commentaires probablement envoyés par l’auteur lui-même en réaction à ses articles. Pourquoi nous avançons cette hypothèse ? C’est simple, les réactions sont souvent postées avant toutes les autres, en plus, le choix du vocabulaire est très significatif enfin, comme vous allez le lire vous-même, aucune personne saine d’esprit ne peut écrire ce genre de compliments sur  quelqu’un d’autres avec autant d’exagération.

Bonne lecture pour vous tous, admirez les déclarations dont s’auto-flagelle Halim Akli d’où notre titre Ḥuḥu yeckkeṛ Ṛuḥu  (J’ai noté mes grains de sel en rouge ):  

1. Comme toujours ce monsieur (Halim AKLI) est impressionnant, C’est là où on l’attend le moins qu’il apparait ! (Papapapa ! L’Homme qui tombe à pic)

Je suis depuis un bon moment vos écrits et croyez-moi, c’est à chaque fois un vrai régal. (Halim rêve de fidèle qui suivrait à la trace ses sacrés articles)

Ce qui fait de vos écrits de véritables « chef-d’oeuvres » dans le sens où ils interpellent à chaque fois les consciences sur des questions importantes ( et jamais toujours la même), c’est indubitablement votre sincérité criante qui se dégage de votre plume. Vous n’écrivez pas pour plaire, ni pour paraître, mais pour dire ce que vous pensez et comme vous le sentez. Souvent , pour ne pas dire toujours, vous pensez, vous sentez et vous communiquez avec franchise, sincérité, conviction, courage et lucidité. (Rappelez-vous du mot lucidité, il risque de revenir assez souvent comme d’ailleurs certaines expressions)

2. Merci infiniment pour l’auteur qui nous sert un délicieux texte sans perdre de vue …

3. Que du plaisir tant nous apprenons à chaque fois des choses nouvelles !

Merci à Kabyles.net et à La Région que j’achète régulièrement. (La région, une quasi-inconnue publiée par le RCD pendant un ou 2 mois je crois)

4. Rien à dire, c’est …tout simplement d’une beauté telle que les mots, tous les mots semblent dérisoirs ! (A croire que c’est de la poésie alors que c’est un papier qui tape peut être sur un poète kabyle Aït Menguellet)

Ce texte a fait naître en moi un sentiment que jamais rien auparavant n’avait suscité : désir de rentrer chez-moi en Kabylie après 15 ans d’exil ! (Là Halim se voit comme quelqu’un qui fera revenir les milliers de kabyles rien que pour qu’ils profitent des chef-d’oeuvres !!)

5. Très belle déclaration, courageuse et lucide. Je propose que chacun de nous l’imprime pour la garder avec lui et l’envoyer à tous ses contacts et amis. (Les écrits sacrés de Halim, je metterai ma main sur le feu, ce com est envoyé par l’auteur !!)

6. Encore un article qui met en valeur cette région du monde où se mélange attachement à la culture ancestrale et à ses valeurs fondamentales, , ouverture au monde extérieur et à ses différences, démocratie et laïcité (malgré l’apparition dse quelques intégristes ces dernières années…). (Le premier mot « ENCORE » pour dire que celui qui a laissé ce com. suit Halim à la trace, ça ne vous rappelle pas quelque chose ?)

Je voudrais dire un grand merci à halim AKLI pour ces nombreux articles si riches et si bien écrits, une manière d’écrire extraordinairement fascinante ! (d’ailleurs je vous conseille d’écrire des bouquins, vous êtes bien doué pour !). Quant à votre courage d’aborder des sujets « inabordables » dans une société dont la chair est souvent très dur (c’est le moins qu’on puisse dire !), quant à votre courage, un seul mot : RESPECT ! (Là aussi un autre fidèle qui propose à Halim d’écrire des romans, là halim s’auto-pousse pour écrire) 

7. Azul et merci HALIM AKLI pour cette repnse, j’ espere que ca va le faire reflichir avant d ecrire des conneries. Tanmirth.

8. Tout simplement un GRAND MERCI pour ce double chef d’oeuvre : Le produit du mythique Inasliyen et l’article de Halim. Un vrai régal !

9. Je tiens à remercier vivement l’auteur pour son objectivité et sa lucidité. ‘est un véritable SOS à la société que ce nouveau cancer, l’islamisme, ronge en douceur … (Là on revient à la fameuse lucidite)

10. Très bel hommage. Original aussi puisque, jusque là nous n’avions eu que des hommages qui, dans le meilleur des cas, se focalisaient sur la poésie ou sur des formules sans contenu. Cet hommage de l’admirable halim met l’accent pour une fois sur les idéaux, tous les idéaux,

11. Excellent article ! Il en manque beaucoup sur internet ! Merci et bonne continuation ! (Là c’est un appel au site kabyles.net vous avez la chance d’avoir Halim Akli)

12. BRAVOOOOOOOOOOOOOOOO…et ça ce n’est pas pour vous faire plaisir, je pense exactement la même chose et beaucoup pense ainsi mais malheureusement seule notre petite vie et notre train train quotidien est important et justement c’est ce comportement qui va venir à bout de notre langue et de notre culture !!!

13. Halim akli trace enfin la voie à suivre pour tout débutant soucieux de contribuer par son art à enrichir le patrimoine et de mériter apr la même occasion la qualité d’ »ARTISTE ». Merci pour toutes ces belles choses que nous sert ce site exceptionnel et original, merci pour le journaliste auteur de ce texte. (Là Halim se voir en guide, le grand guide de la révolution sur kabyles.net)

14. Sublimissime !!! Il n’y a rien a dire, Halim akli est une intelligence très rare de nos jours et c’est pas étonnant que tellement de gens lui en veulent dans un monde de plus en plus brutale et médiocre. (Tagi akken s-inna yiwen Bla rebbi ar d netta i t-yuran wagi, limer ad d-yenṭṭeq di tqemmuct n wezrem) 

15. Un site riche, aussi bien dans ses articles que dans ses forums, c’est inoui ! En voila un autre commentaire qui mérite amplement lui aussi d’être publié comme un article ! Pourquoi le webmaster le laisse-t-il se noyer ici ? signé : Madjid

16. J’ai bien pu décoder la réponse en kabyle de Allas Ilelli alias Halim Akli car je maîtrise bien la transcription kabyle. Cela veut dire que tel qu’il s’affiche, ce beau texte sera illisible pour la majorité est c’est vraiment dommage car, j’en ai lu des textes et des articles en kabyles, mais pas de cette qualité là.

Alors, je vous prie de faire un effort pour l’afficher correctement et de préférence d’en faire carremment un article à la Une du site car ça mérite d’être lu par un plus grand nombre. Si vous vous souciez du post auquel ce texte répond, publiez-le aussi en chapeau tout en précisant que le texte qui suivra en est la réponse.

J’en suis encore ubjuguée, je vous prie en conséquence de bien vouloir empêcher ce texte de se perdre dans ce forum.

Avec mes amitiés et mes encouragements

(Vous avez vu le com 15 + 16 + celui qui va venir 17) c’est pour suggérer à kabyles.net de mettre la torchon de Halim Akli qui concerne d’ailleurs notre blog, en avant et Halim keskifé ? Il s’improvise en Tassadit ‘enseignante de tamazight + Madjid (lecteur de tamazight) qui demandent sans se connaître de mettre le torchon de Halim à la une et comme prévu c’est chose faite le site kabyles.net a mis le torchon à la une pour un moment)

17. Totalement d’accord avec vous Tassadit. D’abord, un site de gens vraiment engagés pour la culture et l’identité kabyle et amazigh se doivent de réserver une petite lucairne à cette langue. Communiquer en français n’est en rien une tare, encore moins un reniement, car, il est claire, c’est surtout pour toucher le plus grand nombre de lecteurs, qu’ils soient kabyles, amazigh ou autres, surtout que la démocratie, les droits de l’homme, la transparence, l’anti-médiocrité et la laïcité sont entre autre raisons d’être de ce site qui nous donne du baume au coeur pour son style, sa qualité, sa franchise, sa transparence…

Sinon, par rapport au texte en kabyle, c’est vrai qu’il est d’une très bonne qualité qu’il mériterait plus de considération et pourquoi pas, comme le suggère Tass, le mettre sous forme d’article sur la page d’accueil ! Moi-même qui lis et écrit très bien le kabyle, croyez-moi que je n’ai toujours pas pu déchiffrer le titre !!!!

 

Voilà donc, des commentaires pour la majorité sans doute envoyés par l’auteur lui même qui vous renseignent sur le caractère de ce personnage. La matière que nous avons reccueilli servira peut être un jour, si jamais Halim Akli décide de consulter un psychologue et il n y a pas de mal à ça, parce que personne n’a choisi d’avoir une maladie ou une nevrose

               

 

 

Le quotidien arabophone Ech-chourouq et le site kabyles.net, même combat.

Il est amusant de constater que kabyles.net consacre des articles et une pétition pour dénoncer la signature de Hannachi, le président de la JSK, d’un contrat de sponsoring avec le quotidien kabylophobe  Ech-chourouq !! 

Question : Pourquoi il n y a pas eu autant de réactions quand Hannachi et tous les joueurs de la JSK ont été présents lors du passage de Boutef à Tizi-Ouzou ?  

Pour moi, la Kabylie est victime de ses opportunistes ; Hannachi ur nesɛi nnif, qui accepte de l’argent d’un organe de presse kabylophobe et kabyles.net, yenzan baṭṭel, qui accepte de l’argent et des articles de juif.org et upjf.fr !!  

La Kabylie ne retrouvera le chemin vers sa liberté que lorsque la majorité des kabyles dénoncent les faux kabyles opportunistes tels que Hannachi et les administrateurs de Kabyles.net !! 

Les vraies raisons qui ont motivé les attaques du site kabyles.net contre le chanteur Zimu !

 Il y a quatre mois de cela que le chanteur Zimu a eu droit à une attaque en règle du site kabyles.net. Je suis revenu sur cette affaire et j’ai passé du temps à scruter le site kabyles.net et la toile pour apprendre plus sur le chanteur.

 Zimu dans  sa réponse à l’agent militant infiltré au RCD Halim Akli, se pose une vraie question,  je cite : « Est ce que ma chanson, dans cette conjoncture socioéconomique, avec tous les vrais problèmes que nous connaissons et avec tous les fléaux qui gangrènent la Kabylie, est de taille pour faire l’objet d’un article l’accusant de ralentir ou d’entraver le travail de nos élites et de nos partis politiques kabyles !? Non. Les vraies motivations de M. Winnat [NDLR HALIM Akli] sont donc à chercher ailleurs ». Nous essayerons dans cet article de répondre à la question de Zimu. Nous allons pointer du doigt les vraies raisons qui ont poussé soudainement kabyles.net à tirer sur un artiste kabyle de talent, discret qui n’est pas vraiment connu pour mériter un lynchage aussi cruel. En s’informant sur le chanteur Zimu, nous n’avons trouvé aucun motif valable pour qu’un kabyle puisse s’attaquer à sa personne ou a ses chansons. Le chanteur dans ses interventions reprises sur Internet, est militant, cultivé, anticonformiste, modeste, doué, kabyle et conscient de son identité, impliqué dans le combat identitaire puisque il est aussi écrivain en langue kabyle.  Dans sa réponse il se positionne clairement contre toute récupération d’où quelle vienne. Si kabyles.net reproche aux artistes de participer au PANAF, pourquoi s’attaque t-il à un artiste qui leur dit clairement : « Il faut que vous sachiez M. Winnat [NDLR HALIM Akli], que pour moi l’année de l’algérie en France ou un gala organisé par le FFS ou le RCD ou le MAK ou le FLN ou bien une émission organisée un mois de ramadhan ou un 20 avril ou un 5 juillet ou un 14 juillet ou aussi une fête organisée un noël ou un aïd … Pour moi, toutes ces occasions sont des occasions pour lesquelles je ne me bousculerai pas pour chanter sauf le jour où je le souhaiterai pour des raisons que j’ignore encore à présent ou tout simplement pour voir encore plus d’articles du genre que celui auquel je répond ».  La position anticonformiste du chanteur est par ailleurs soulignée dans tous les entretiens repris par des sites comme bgayet.net. Il faut donc creuser et scruter bien la toile pour trouver ce que kabyles.net reproche au chanteur Zimu.

En effet, la critique du chanteur Zimu a commencé sur le forum du site Afrique-du-nord, proche du site kabyles.net (je suis en train de chercher le lien entre les deux sites, ça sera l’objet d’un autre article). C’est presque sans surprise que je suis tombé sur des propos qui reprochaient à Zimu son soutien à Dieudonné. Les commentaires datent du mois de février 2009. Regardez cette capture d’écran :

zimukabylesnet1.jpg

Remarquez qu’on reproche la même chose pour le chanteur Lvachir, très connu sur la toile, mais sans que cela ne soit suivi d’une attaque en règle contre lui. Cette question mériterait un autre article d’ailleurs. On reproche à Zimu ses positions : « … on peux voir sur dailymotion ses positions par rapport à certaines vidéos qui nous donnent vite un aperçu de son idéologie comme par ex sur certaines vidéos du réseau de Dieudonné ».

Une autre preuve, peut être de la même personne qui a signé le commentaire, cette fois-ci sur le papier qui insulte la participation au PANAF, dont nous avons déjà soulevé les contradictions dans notre premier article, je suis tombé sur ce commentaire à propos de Zimu, regardez cette capture d’écran :

zimukabylesnet.jpg

Il est clairement reproché à zimu d’être « … admirateur de Dieudonné comme on peut le voir et son commentaire en rapport avec le groupe Bildelberg … il [a] une vision particulière et conspirationniste du monde ».  

Comme vous le voyez les propos ne méritent pas de commentaires. Les liens rapportés par kabyles.net pointent sur les commentaires du chanteur Zimu qui prend position comme la majorité des artistes, même juifs d’ailleurs, dont l’ex compagnon de Dieudonné Elie Semoune, en faveur de Dieudonné qui est véritablement victime d’une machination immonde parce qu’il a osé monter un sketch sur un fanatique colon juif extrémiste. Mais qu’un kabyle (de kabyles.net) reproche à un kabyle artiste de talent (Zimu) de prendre position pour un autre  artiste rien que pour ne pas fâcher juif.org ou upjf.fr !? Je trouve ça dégueulasse.

C’est le contraire de toute la sagesse kabyle. Le comportement de kabyles.net nous révèle sa définition de la fraternité. En kabyle ne dit-on pas « Nek d gma ɣef mmi-s ɛemmi, nek d mmi-s ɛemmi ɣef win n beṛṛa ». Donc en résumé le dicton dit « moi et mon Frère contre notre cousin et avec notre cousin contre l’étranger ». En essayant de voir la position de kabyles.net par rapport aux positions de Zimu, nous voyons bien que kabyles.net ne voit pas en zimu un Frère, le frère de kabyles.net est celui qui est fâché par tout soutien à Dieudonné et vous avez son identité. Parce qu’en définitive que zimu soutienne Dieudonné ça regarde qui, c’est nuisible à qui ? Ça n’a aucun effet sur quoi que ce soit d’important concernant la vocation d’un site qui a comme adresse kabyles.net.

Pourquoi kabyles.net soutien qu’on caricature le prophète de l’Islam Mohammed alors qu’il refuse à Dieudonné de caricaturer un colon juif fanatique ? En plus est-ce vraiment une raison pour s’acharner sur un chanteur kabyle de talent qui essaye de pratiquer son art, sans soutien, loin des médias officiels, loin des scènes officielles …

Faites le lien entre les deux captures d’écran. Nous voyons clairement que ce qui est reproché aussi à Zimu  et dans ce cas c’est plus grave, c’est sa position concernant l’existence ou pas de l’organisation Bilderberg. Cette organisation dont parle même wikipedia.org, n’existerait pas selon les animateurs d’une émission de la chaîne cinq, reprise sur dailymotion.

Ainsi, pour kabyles.net il ne faut surtout pas croire en l’existence de Bildergerg, pour ne pas fâcher encore les juifs. Parce qu’admettre l’existence de cette organisation c’est accuser les juifs de « comploter » sur le monde. Sur kabyles.net on n’aime pas cette vision conspirationniste du monde. Même si on se permet quand même  de rapporter des articles du site officiel de L’Union des Patrons Juifs de France. Réunir des patrons juifs dans une organisation n’est pas de la conspiration !?

A la rigueur on s’en fou, tant mieux pour les juifs qui savent mieux que n’importe qui défendre leur intérêts, mais pourquoi les patrons kabyles de France, aussi nombreux, n’ont pas de structure pour réfléchir, travailler sur la manière d’aider la Kabylie !?

La réponse est longue, mais, si nos patrons n’ont pas cette idée, c’est parce que des sites comme kabyles.net s’occupent à lécher la botte des sionistes au lieu de s’investir pour rassembler les kabyles pour un idéal commun malgré leurs différences.

Kabyles.net, au lieu de chercher à unir les efforts des kabyles avec toutes leurs différences, est trop occupé à blasphémer la religion de  la majorité des kabyles et de taper sur leurs artistes.  S  teqbaylit neqqar-as « aɣyul i itetten di tberda-s ».

Mais encore une fois, il faut être kabyle pour de vrai pour avoir des pensées pragmatiques, ce qui manque cruellement à kabyles.net.

Bonne continuation au chanteur Zimu.

Aqbayli

Dda stayevski, un esprit brillant chez les « brutes » du site kabyles.net

Tout d’abord je recommande à tout le monde de visiter le blog de Dda Stayevski http://mazaris.blogspot.com/. Nous apprenons beaucoup de choses sur la langue kabyle. J’ai été étonné de voir le site pas-dutout-kabyle kabyles.net parler de lui.

Pourquoi le site kabyles.net s’intéresse soudainement à ce brillant esprit !? Une question qu’il faut se poser vraiment mais dont la réponse est très compliquée. Dans cet article je souhaite soumettre à votre jugement un échange de commentaires entre Dda Stayevski et quelques intervenants sur le site kabyles.net dont des membres modérateurs ‘Amazig + Daâarwessu+ halim Akli).

Je vous demanderai d’être patient et d’essayer de lire la sagesse de Dda stayevski quand elle se heurte face à la brutalité des propos et des affirmations des agents de kabyles.net, noyés dans leur ignorance et leur haine. Lisez les réactions de Dda Stayevski qui prend de plein fouet la stupidité d’Amazigh et de Dâarwessu.

Juste pour vous mettre dans le bain de la discussion. En effet, Dda Stayevski, anti-islamiste mais pas islamophobe comme vous allez le voir à travers ses commentaires, propose que la Kabylie revienne à sa pratique ancestrale tolérante de l’Islam. Comme je l’avais dit ici dans un autre article, la Kabylie a cohabité avec l’Islam 14 siècles à l’abri du fanatisme islamiste. Ce dernier est  importé d’orient a fait des milliers de morts en Algérie depuis deux décennies.  Pour se faire les imrabḍen doivent reprendre leur position sociale d’avant, pour réguler et s’occuper de la question spirituelle de la Kabylie. Je partage entièrement la position de Dda Stayevski (c’est l’une des rares fois que j’appelle quelqu’un par Dda en ayant le sentiment que la personne le mérite vraiment). L’islamophobie est de ne pas tolérer l’existante de musulmans alors qu’aucune société ne peut vivre sans spiritualité et c’est le drame de beaucoup de kabyles qui n’arrivent pas à comprendre cette réalité comme le dit si bien Dda Stayevski : « Un peuple comme le notre ne peut pas vivre sans spiritualité, notre peuple dans sa composante républicaine (dite laïque) est majoritairement composé de croyants, de déistes, d’agnostiques et une infime quantité de gens athées. C’est une société anticléricale mais pas contre la foi en le Créateur. Si l’on veut faire de nous une société matérialiste « sans morale » et « sans Dieu » comme les bezbozhniki promulgués par les bolchéviques en Russie moi je le dis tout de suite : NO WAY ! Je connais trop bien les malheurs de la Russie causé par ces nihilistes destructeurs, des aventuristes-extrémistes haïssant leur pays. . . Donc je reviens à la charge : assumer toutes les composantes de notre peuple et élaborer une idée kabyle. C’est la solution qui me parait la plus appropriée et la plus conforme aux kabyles ».

Dda Stayevski : Je connais imravdhen n’lvaraka (imṛabḍen n lbaraka), des Kabyles pieux et qui défendent d’abord leur kabylité.

Aussi je recommande la solution suivante :

  • la pratique de toute religion en Kabylie doit se faire sous l’autorité des Kabyles imravdhen. C’est-à-dire que les Arabes n’ont pas le droit de répandre leur religion directement, ils doivent passer par imravdhen. En clair il faut respecter les règles que nous avons depuis des siècles. Par exemple l’État algérien n’a pas le droit d’imposer la construction de mosquées ou de désigner un imam/cheikh en Kabylie.

  • Imravdhen doivent être désignés comme instance de contrôle de la religion en général sur les territoires kabyles ; ils sont les censeurs qui doivent veiller à ce que ces religions respectent le droit kabyle, c’est leur devoir.

Je suis un fervent partisan d’une nouvelle réorganisation de notre société et d’une répartition des tâches. Et comme tu peux le juger imravdhen ainsi que les autres Kabyles ont des devoirs.

Mark Wanes : Il ne faut se faire aucune illusion sur les chances de vivre librement dans une Algérie arabo-musulmane le seul espoir de vie démocratique est en Kabylie autonome (avec ou sans marabouts) espace laïc proposé par Ferhat. Et ce en des termes ne souffrant aucune équivoque.

Anonymes : une façon de voir les choses trés arrierée ca rappele le moyen age en europe. Il faut abolir complètement « thirruvdha » et cesser avec la descrimination. Dans la Kabylie dont je rêve, il n’y aura que des kabyles, ni plus, ni moins. (Ne pas comprendre que je parle des étrangers qui seront les bienvenus chez-nous, pour travailler, pour le tourisme ou autre…) [ NDLR Et on rêve en plus d'avoir des touristes et des étrangers pour travailler ...]

Halim Akli : J’aimerai juste indiquer à nos lecteurs que ce point de vu est loin de refléter l’opinion de l’équipe de Kabyles.net. Ainsi, personnellement, je me positionne en faux contre cette « analyse » trop superficielle …

Amazigh : Les imravdens comme l’a si bien exprimé un intervenant sur ce forum, vivaient aux dépends des Kabyles, et complètement isolée du reste de la population kabyle et renfermée sur elle-même. Ils utilisaient la religion comme moyen pour duper les kabyles et mener une vie de parasite à leurs dépends … Cette secte d’Imravdens, n’est pas très aimée chez moi.

Dda stayevski : Imravdhen c’est d’abord une institution, une institution kabyle. Il y avait des bons et des mauvais imravdhen, on peut juger/condamner les gens mais pas une institution. Cette institution est un avant tout un instrument. Un instrument que nos adversaires, ou nos ennemis c’est selon, se sont emparés pour mener à bien leur usurpation. C’est un instrument qu’ils ont su utiliser contre nous.

Ma réflexion est simple et consiste à procéder à un renversement de vapeur, à utiliser notre propre institution des imravdhen au bénéfice de tous les kabyles pour contrer nos adversaires et ennemis, les arabes et leurs musulmans.

Dâarwessu : Mais de quelles institutions parlez-vous ainsi ? Je refuse net de considérer ou même d’envisager une seule sconde que ces mythomanes de « Imravdhen » & Cie puissent être considéré comme une institution …

Dda stayevski : Faites preuve d’un peu plus de finesse, s’il vous plaît ! Faites des efforts et ne laissez pas la paresse intellectuelle vous accabler …

Amazigh : Soyons rationaux et logiques, c’est une secte et non pas une institution ! Arrêtons de philosophie trop sur la question … Cette secte doit disparaitre …

Dâarwessu : Citation : « Cette secte doit disparaitre, » Je préférerai avec un grand plaisir l’… exterminer moi-même …

 Dda stayevski : Azul Amazigh !  Tu ne fais qu’un constat en disant que c’est une SECTE … L’essentiel aujourd’hui est de dépasser ce clivage entre kabyles républicains et imravdhen, ça sera dans l’intérêt de notre peuple et de notre Patrie. Je sens que ce que j’ai dit de faire des imravdhen une digue anti-islamiste est très mal compris, ou très mal interprété surtout par ceux qui comprennent mal (mal le français ou simplement mal) et dans certains cas très très mal reçu …

Amazigh : L’être humain avec sa stupidité d’époque et son ignorance avait besoin d’un Dieu et d’une croyance, c’est de cette idée qu’elles sont nées toutes les religions … La citoyenneté écrasera toutes les différences qui puissent existés entre eux, la laïcité consolidera les liens entre eux. Ce n’est surement pas l’Amraved qui va me protéger de l’arabo-islamiste et stopper l’islamisation de la Kabylie ! Il faut être toqué pour croire à ça ou de favoriser le retour de la secte imravden qui est entraine de disparaitre !!!

Dda stayevski : Amazigh ! Je vois que vous campez sur vos positions et que vous ne voulez pas bouger ne serait-ce d’un iota. Et pourtant il va falloir le faire… Défendre son point de vue est très louable mais l’ériger en dogme, en solution incontournable c’est à mon avis une faute grave. Une telle opinion catégorique diffère à peine de celle du cléricat arabo-musulman, à la solde du Qartel dirigé par la sawdia arabia … Un peuple comme le notre ne peut pas vivre sans spiritualité, notre peuple dans sa composante républicaine (dite laïque) est majoritairement composé de croyants, de déistes, d’agnostiques et une infime quantité de gens athées. C’est une société anticléricale mais pas contre la foi en le Créateur. Si l’on veut faire de nous une société matérialiste « sans morale » et « sans Dieu » comme les bezbozhniki promulgués par les bolchéviques en Russie moi je le dis tout de suite : NO WAY ! Je connais trop bien les malheurs de la Russie causé par ces nihilistes destructeurs, des aventuristes-extrémistes haïssant leur pays. . . Donc je reviens à la charge : assumer toutes les composantes de notre peuple et élaborer une idée kabyle. C’est la solution qui me parait la plus appropriée et la plus conforme aux kabyles.

Daârwessu :   1 + 1 = deux et certainement pas… Dieu et toutes sa clique de prophètes et d’escrocs ! Ce qui n’est pas à mon humble avis d’être la définition ou même le postulat d’un dogme du genre : E=MC²…

Dda Stayevski : Tu es incorrigible l’ami ! Pour paraphraser Dda Lwennas je dirai de toi : Hath an, Hath an Daârwessu. (Hat’san, Hatsan Daawessu : La voilà ! La voilà qui s’amène, la Malédiction)

Il n’y a pas de dogme en sciences exactes, il y a des hypothèses démontrées, des formules. E=MC2 n’est pas un dogme mais une formule applicable dans la limite de nos connaissances et de notre entourage, nul savant ne peut dire si elle serait universelle littéralement parlant c-a-d applicable à tous les espaces, toutes les galaxies de l’univers. Une spiritualité saine est une richesse et non pas un fardeau. Je parle des êtres humains faits de chair et d’os, d’âme et de sentiments. Pour les robots, les cybercréatures et les tamagotchi il faut voir avec les japonais, c’est la référence en la matière !

Daârwessu : Mon petit gars, je n’ai pas vu 1 seul « amravedh depuis 50 ans et je ne sais même pas à quoi cela sert exactement contrairement à un plombier ou un électricien. J’ai même songé à vous faire parvenir la photo paradisiaque d’un endroit sur terre où ils n’ont jamais entendu parler de vos fameux « imravdhen » que vous élèvez arbitrairement içi au rang de « institution »

Dda Stayevski : daârwessu ! Franchement c’est mal poli de tenir de tels propos à mon encontre. Vous feignez d’ignorer le fond du sujet et vous mettez de nouvelles couches d’obscénités à chaque message. Ou bien vous n’avez absolument rien compris à ce sujet ou bien vous avez vraiment un problème de communication. Franchement vous risquez de devenir associable et infréquentable si ce n’est pas déjà le cas. Sur ce je juge nos échanges clos. Rien de personnel.

Ainsi se termina la joute entre le brillant savant et les brutes de kabyles.net. Un dernier mot pour Dda Stayevski : A gma i k-id-smektiɣ s yiwen wanzi qqaren-t At Zik « ddu d usaɛdi ad taɣeḍ di saɛd-is, ddu d wemcum ad d-taɣeḍ di ccum-is ».

Kabyles.net est sa fausse transcription de la langue kabyle.

Un kabyle impliqué dans le combat identitaire Amazigh est forcément conscient de l’impérativité de bien écrire sa langue. Le combat pour la reconnaissance de la langue amazigh a fait des centaines de mort depuis 1962. L’écriture d’une langue est une question très importante. Tous nos scientifiques et nos linguistes ont tranché sur le fait qu’il est impératif pour nous tous d’apprendre à écrire dans notre langue. Le passage de l’oralité à l’écrit est une question de survie dans une langue menacée de disparition comme le berbère. C’est pour cette raison que dès les premiers balbutiements du Mouvement Culturel Berbère M. Mammeri a esquissé un petit manuel pour l’apprentissage de la transcription du kabyle dans le but de standardiser la fixation de  notre langue. M. Mammeri a commencé à donné des cours de berbère à la faculté d’Alger depuis 1967. Mais il se retournera bien des fois dans sa tombe quand il saura que 42 ans plus tard, sur un site qui s’appelle kabyles.net, on écrit le kabyle sans aucune règle.  

J’ai relevé leurs erreurs monumentales en procédant à des captures d’écrans pseudo par pseudo :

tiziritamazight.jpg

•1.  Thiziri : L’écriture du pseudo déjà est erronée. En effet on devrait écrire Tiziri le « t » fricatif n’est qu’une variante régionale. Thiziri donc dans une de ses réponses a écrit : « Dhayen ! Yughal ukelmun si dharen ». On retrouve toujours le même genre d’erreur Dhayen au lieu de Dayen. Yughal, peut être que Thiziri n’est pas au courant qu’on peut facilement écrire un « ɣ » sur le net et a préféré écrire l’ancien « gh » des manuscrits de Boulifa. Mais dans « Akelmun », là, il n y a aucune excuse même chez Boulifa ça s’écrivait en « q » Aqelmun. Puis vous avez « si dharen », qu’il fallait écrire : s iḍarren. Thiziri mérite un sombre zéro. Je dirais qu’elle n’a même pas le niveau d’un écolier kabyle qui fait ses cours de tamazight.  

amazigh1tamazight.jpg

•2.  Amazigh1 : Regardez ces jolies phrases-insultes dignes d’un gendarme kabyle : « inugh del aar ighelvith ». Avoir l’audace de se donner « Amazigh » comme pseudo et écrire de cette manière. Cet individu n’a aucune notion des particules qui constituent un mot ou une phrase. « Inugh » au lieu de Innuɣ. « Del aar » au lieu d’écrire : d lɛaṛ. « Ighelvith » au lieu iɣleb-it. Je crois que c’est la même personne d’ailleurs qui est sous le prochain pseudo vu que c’est le même genre d’erreur qui revient.

amazigh2tamazight.jpg

•3.  Amazigh : On retrouve aussi les mêmes mots lisez vous-même : « yezmer il aar, ithvin afu kadumis ». Bonne nouvelle dans cette phrase nous avons un mot sans erreur. « Yezmer » est écrit comme il se doit, pour vous dire que les miracles existent. Le reste de la phrase :  « il aar , ithvin afu kadumis » au lieu d’écrire : i lɛaṛ i tbin ɣef uqadum-is. Il faut bien séparer les particules pour écrire en kabyle.

daarwessu.jpg

•4.  Dâarwessu : Là c’est une catastrophe. Le pseudo déjà est lamentablement écrit. Daɛwessu. La transcription de ce pseudo nous renseigne que son porteur ne connait la Kabylie que pendant les vacances. En effet, ce ne sont que les kabyles de France qui ont tendance à substituer le « ɛ » en « r ». L’individu qui se cache derrière ce pseudo ne sait probablement pas que ce pseudo est un emprunt de l’arabe « daɛwatu ssu’ » qui est le fait de souhaiter que du mal s’abatte sur quelqu’un.

Évidemment ce ne sont ici que des exemples, le site est bien fourni de belles erreurs de transcription.

Bon, soyons indulgent, qu’on fasse une erreur de frappe sur un mot, tout le monde peut se tromper, mais là, ce genre d’erreur que nous avons montrées, sont des erreurs dictées par l’ignorance pure et simple des règles les plus élémentaires, établies pour la transcription de notre langue. Nous avons donc raison de remettre en cause jusqu’à la kabylité des personnes qui se cachent derrière ces pseudos.

A présent, avec Internet, avec les centaines d’enseignants de berbère, avec les leçons d’écriture dispensées sur Internet et sur BRTV, avec les manuels d’apprentissage de la transcription qui se vendent ou s’empruntent gratuitement,  avec les associations qui ont toutes dans leurs programmes « promotion de la langue amazighe » … Avec tous les moyens que nous avons aujourd’hui, aucun kabyle qui se respecte, n’a le droit de se justifier de ne pas apprendre comment écrire dans  sa langue maternelle.

Mais peut être que kabyles.net est trop occupé à lécher les bottes de ses maîtres pour apprendre à écrire dans une langue vieille de milliers d’années.

On s’en fout à la rigueur mais quand on écrit sous l’adresse kabyles.net qui engage la Kabylie et ses habitants, nous avons le droit de dire : STOP, arrêtez de massacrer notre langue !

Kabyles.net, un trafic quasi-nul et une boutique en préparation !

Ad wen-d-smektiɣ yiwet n temɛayt ḥekkun leqbayel si zik. Yiwen aɛni, ulac wi yettmeslayen fell-as, ulac win t-id-yettadren, dɣa amek ara yexdem, iṛuḥ iḍreg di tala. Deg wass-en yuɣal yisem-is ala netta deg yimawen nat taddart-is.

En résumé, les kabyles d’antan se racontent  l’histoire d’un individu, qui vivait dans un village. Cet individu avait tellement envie de voir les gens parler de lui, comme on parle de ceux qui font des exploits, qu’il a décidé un beau jour de chier dans la fontaine. Son voeu est alors exhaussé tout le village et même toute la région ne parla que de lui pendant un bon moment. La preuve on parle de lui même de nos jours.Cette histoire est aussi celle de kabyles.net. Un site à un trafic médiocre comme c’est illustré sur le rapport de alexa.com. Vous remarquerez une comparaison avec les sites kabyles, kabyle.com (rouge) et tamazgha.fr (vert) fait miroiter que kabyles.net (en bleu) est presque invisible, on distingue à peine le graphe bleu qui l’illustre. Le trafic du site flirt avec zéro.

traficsite1.jpg

Cette situation se remarque aussi sur les commentaires publiés sur les articles rapportés par le site. Les articles mis à la une du site ou dans la rubrique « opinion » sont en majorité passés inaperçus, exception faite des articles islamophobes et ceux qui insultent Aït Menguellet. Les autres articles tous à ZERO, aucune réaction de la part des lecteurs, même ces articles repris de juif.org ou de upjf.fr.

Le site kabyles.net donc, ne fait de l’audimat et ne fait parler de lui que lorsqu’il tape sur Aït menguellet ou quand il devient islamophobe.

J’ai aussi remarqué la présence d’une nouvelle rubrique « BOUTIQUE » qui est toujours « en travaux ».

Faites le liens donc, avec le semblant de trafic que le site essaye de se fabriquer en léchant les bottes des sionistes et en tapant sur la religion de plus d’un milliard de citoyens dans le monde et en tapant sur des artistes pourtant kabyles, avec tout ce semblant de trafic, le site kabyles.net se prépare aussi à vendre des choses dans sa boutique.  

Mais vendre quoi au juste !? Comment est-ce qu’un site pareil déversant tant de haine puisse espérer vendre ne serait-ce une aiguille. Vous connaissez-vous des commerçants qui méprisent la religion de leurs clients éventuels !? Vous connaissez des commerçants qui insultent les artistes adorés par la majorité de leurs clients éventuels !? Le site kabyles.net rêvent peut être de vendre des robes kabyles !? Mais personne ne souhaite offrir une robe touchée par des mains qui manipulent aussi un clavier pour écrire des insultes.

Vous croyez vous que c’est possible qu’un touriste, un nostalgique, un Internaute à la recherche d’un exotisme sur le net, puisse cliquer sur Boutique, après avoir lu des blasphèmes sur une religion ou une insulte sur un artiste ? Quel genre de romantique serait un kabyle qui après avoir lu des insultes telles que « lalam gillette » aurait envie d’acheter un bracelet ou une robe pour l’offrir à celle à qui il  a tant de fois écouté Lounis chanter « Ur iyi-ttaǧǧa » ou bien « aṛǧu-yi » … !? 

Message à ceux qui déposent des commentaires hors sujet.

 Cher frères Algériens, kabyles ou autres.  Vous qui visitiez ce blog. Lisez ce que je dis dans mes articles, ma démarche est simple. Je suis allé déposer un commentaire en kabyle sans insulte et plutôt constructif, sur le site que je croyais kabyle, kabyles.net, mais je n’ai pas été publié. A partir de cet instant j’ai décidé d’ouvrir un Blog. Je ne suis pas du FFS, ni du RCD. Je vous encourage tous à ouvrir des blogs ça vous prendra 2 minutes de temps. Exprimez-vous. Le principe de ma démarche est de vous proposer de ne pas laisser les autres nous représenter quand ils le font mal. C’est tout, point barre.

Vous avez trouvez un blog kabyle islamiste !? Créez un blog pour dire que la Kabylie n’est pas islamiste. Le ffs est un parti qui ne sert à rien !? Créez un blog et dites-le pour que tout le monde le sache. Vous avez des idées, des propositions créez des blogs et déposer l’adresse en laissant vos commentaires ailleurs. Ce n’est que de cette manière que nous ferons avancer la démocratie. C’est l’essentiel de ma démarche aussi. J’en ai marre d’être censuré parce que je ne dis pas ce que les modérateurs des sites veulent que je dise alors je crée mon blog pour dire ce que j’ai envie de dire. Je vous encourage à faire la même chose.

Pour vos commentaires je me reserve le droit de supprimer les insultes et les commentaires hors sujet. Tout le reste je le laisse passer.

Sans rancune

Les chrétiens et les musulmans de Kabylie, combustibles d’un feu qu’ILS préparent pour la Kabylie

Commençons par paraphraser Ferhat qui a dit un jour : « quand le pouvoir attrape une grippe c’est la Kabylie qui tousse. »

En 1988 ILS tirent sur Matoub. En 1994, ILS arrêtent le boycott scolaire pour que le RCD participe aux élections de 95 en passant par le kidnapping de Matoub. En 1998 ILS tuent Matoub pour que la Kabylie s’embrase et affaiblir Zeroual. Le RCD, encore une fois, après avoir appelé les élections de 1999 la fraude du siècle participe au gouvernement. En 2001 Ils enflamment la Kabylie par l’assassinat de dizaines de jeunes en commençant par Guermah …Sans parler du terrorisme, alors que la situation s’est presque améliorée partout, la Kabylie est toujours touchée. C’est depuis des décennies donc que la Kabylie accompli son rôle de poudrière prête à exploser. Et là encore ILS se préparent pour allumer un feu qui ne va pas s’éteindre de sitôt.Qui sont ces « ILS » !? Pour ma part je les nomme par services secrets algériens ou autres (usa, France) DRS et leurs collaborateurs dans la presse écrite (ennahar, echourouk …) sur Internet (kabyles.net, afrique-du-nord …etc la liste est à mettre à jour continuellement).

L’objet de mon article est de vous parler du feu qu’ILS préparent d’allumer en Kabylie.

Comme moi, vous êtes sûrement tomber sur des sites kabyles qui affichent des annonces google portant sur des site chrétiens kabyles. Regardez les captures d’écrans suivantes :

publicitepoursitechretienkabyle21.jpg         publicitepoursitechretienkabyle1.jpg

Que des chrétiens réapparaissent en Kabylie je trouve ça tout à fait normal. Je n’ai aucun souci à me faire quand des kabyles se convertissent à une religion qui leur dit « Première lettre de Jean 4 : 20
Si quelqu’un dit : « J’aime Dieu » et qu’il déteste son frère, c’est un menteur. Celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, ne saurait aimer Dieu qu’il ne voit pas. »

De même que je n’ai aucun souci à voir des frères kabyles devenir musulmans croyants, c’est bien l’Islam et le judaïsme qui se rejoignent pour dire « ne fait pas à autrui ce que tu ne souhaite pas qu’on te fasse à toi ». La Kabylie a cohabité avec l’Islam pendant 14 siècles sans que des kabyles musulmans se laissent pousser des barbes et mettre des vestes sur des gandouras à la manière afghane en menaçant de faire le djihad.

Je veux dire, il y a toujours un juste milieu dans toute religion. Ce sont les extrémismes qui tuent et qui polluent la vie.

Mais là, en trouvant, des publicités payées sur Google pour des sites chrétiens kabyles, connaissant des chrétiens sincères kabyles nouvellement convertis, je me demande qui finance toute cette publicité !? J’ai donc proposé de répondre par un ILS aussi dans cette affaire.

Cher musulmans et chrétiens kabyles sincères !

Méfiez-vous des « ILS » qui seront tentés de vous financer. Restez vigilants. N’oubliez pas que nous sommes tous des frères. La Kabylie n’a jamais eu de problèmes avec l’Islam ou le christianisme. Je vois d’ici le prochain crime qu’ILS peuvent orchestrer en Kabylie titré dans un journal : « Une bombe explose dans une église en Kabylie ». La vigilance doit être double pour les musulmans kabyles qui doivent faire attention pour ne pas tomber dans les discours extrémistes des fanatiques qui viennent souvent d’ailleurs.

12



31mathilde |
Médiatala - Monde & Act... |
PRESIFAURE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | John Cena
| DownPro
| melanie6415